• La réalité des rythmes scolaires à Poissy

    LA REALITE DES RYTHMES SCOLAIRES A POISSY : LES PARENTS ZAPPES !

     

    Mis en place dans la précipitation et l'impréparation à Poissy, la réforme scolaire s'est transformée en véritable "boite noire" : on sait que çà tourne mais on ne sait pas comment ni avec quoi. Force est de constater qu’aucune information n'est donnée aux parents quant aux "animations" de leur progéniture entre midi et deux. La mairie les a purement et simplement zappés !

     

    Le sentiment qui se dégage est que c'est un grand gâchis, avec beaucoup de questionnement à la clef. Pour l'illustrer, je reprends le texte d'un commentaire laissé le 04 octobre sur ce blog : "Si elle concerne l'éducation, le ministre PEILLON devrait assumer sa réforme avec la prise en charge de nos enfants par les enseignants. Toute la charge est portée par les communes dont ce n'est pas le rôle. Elle doit embaucher des "animateurs" mais qui se porte caution de leur moralité, de leurs capacités ? Est-ce le rôle d'une municipalité de se transformer en bureau de recrutement et à quel coût ? ". 

     

    Dans la pratique, nous assistons ni plus ni moins à une garderie grandeur nature, sans imagination autre que celle de laisser beaucoup d'enfant courir sous les préaux, dans des établissements où la bibliothèque et la salle informatique pourraient pourtant être ouverts aux jeunes qui sont tenus d'apporter leur propre occupation par manque de place dans celles où il fallait s'inscrire, sans ne plus pouvoir en changer ensuite.  

     

    Pourtant, elle était belle cette réforme, avec toutes ses bonnes intentions. Le principe de réalité vient reprendre sa place, mais sans avoir assuré le principe de précaution par rapport aux nouveaux venus dans cet univers si particulier qu'est l'école. Pour compléter le commentaire du blog, à quoi sert l'équipe éducative in fine si ce n'est pas pour s'en servir ? 

     

    Daniel DEBUS

    POUR un renouveau à Poissy – Blog : poissyscope.fr

     

     

    « Poissy, une ville qui se distingueLe temps des bilans »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    21
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 21:16

    assez d'accord avec vous, ce serait plus sage.

    20
    arreteztout
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 21:10

    cette réforme est un véritable fiasco pédagogique ! que le président de la République reprenne la main sur le ministère de l'éducation pour la suspendre. L'Etat n'a de toute façon plus les moyens de la financer, comme beaucoup de petites communes. Veut-on l'éducation à deux vitesses en France ? Alors ARRETEZ TOUT Mr le Président ! 

    19
    Gs
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 15:25
    Oui logique ou comment recréer une éducation nationale bis à la charge des communes .........
    18
    logique78300
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 08:19

    pour être logique, il faudrait autant d'animateurs que de professeurs d'école car quelle que soit période de la journée, le besoin d'encadrement reste le même. Une vraie folie cette réforme !

    17
    buzzdepoissy
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 20:17

    il serait utile et temps qu'une mission parlementaire se saissise du sujet, car il est clair qu'on ne peut pas rester en l'état. Les 55 maires qui ont fait le buzz sont des exemples à suivre.

    16
    avertisseur
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 14:21

    la France gronde de plus en plus fort; normal avec les taxes et impôts en plus, les frais de "temps périscolaires". Même les poneys sont contre le gouvernement ! A Poissy c'est le lama qui est anti-socialiste ! On aura tout vu !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    15
    @garderlesenfants
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 11:13

    le point positif de cette réforme est l'unité qu'elle a su générer contre elle. Des petits évènements naissent les grandes réformes. Le gouvernement ne doit pas rester dans son autisme mais doit aller sur le terrain, comme Marisol Touraine la semaine dernière. 

    14
    garderlesenfants
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 07:36

    le boxon ce serait plutot pour garder les enfants ! parlez donc de la perte de pouvoir d'achat des nounous..........

    13
    ventdefronde
    Mercredi 13 Novembre 2013 à 06:06

    bonjour,

    Cette réforme a vraiment mis le boxon en France. Qui peut se permettre d'arrêter son travail à 15h ou 15h30 ? J'ai cette chance car je commence à 7h, mais j'ai des amis qui ne peuvent pas, c'est pas les seuls. Avant c'était limite pour 16h30, mais à 16h00 c'est mission impossible ! Bonne journée

    12
    SOSmamie
    Mardi 12 Novembre 2013 à 22:32

    @réforme

    pas de question inutile, on sait qui va payer, nous pour l'argent, les enfants pour la fatigue. Le vrai courage serait celui de s'attaquer réellement à l'échec scolaire, de mettre en place des politiques pour que 100.000 de jeunes ne sortent pas chaque année sans diplôme, sans travail, sans avenir ou pire : sans espérance.

    11
    SOSmamie
    Mardi 12 Novembre 2013 à 22:26

    l'information circulait depuis un mois... mais si vous n'avez pas SOS mamie à disposition et que vous réservez vos congés pour la fin de l'année, je comprends

    10
    réforme
    Mardi 12 Novembre 2013 à 22:19

    Bonsoir. On augmente les effectifs de profs, maintenant c'est au tour des animateurs dans les mairies. On fait baisser le chômage c'est bien. Mais qui va payer ? L'Etat Français ne va pas pouvoir continuer à financer l'opération bien longtemps, il est déjà au bord de la faillite. Le meilleur moyen pour créer de la richesse en France reste le développement économique. Qu'est ce qui a été fait pour rendre nos entreprises compétitives, pour la création d'entreprise ? La baisse des impôts et des charges ? Annoncée en 2014, reportée en 2015, personne n'y croit plus. Il serait temps de se réveiller et mettre notre politique fiscale et sociale sur la table. Qui sera assez courageux pour le faire ? La réforme de la France reste à faire, la vraie.

    8
    parentdeleve
    Mardi 12 Novembre 2013 à 22:02

    pareil pour moi : j'ai personne pour s'occuper de mes deux enfants le matin

    7
    Annedepoissy
    Mardi 12 Novembre 2013 à 21:58

    oui c'est pas possible pour moi, faut prévenir avant svp !!!

    6
    @boycottapoissy
    Mardi 12 Novembre 2013 à 21:24

    malheureusement, je n'ai pas les moyens de garder ou faire garder mes enfants demain. La prochaine fois essayez de prévenir plus tôt

    5
    boycottapoissy
    Mardi 12 Novembre 2013 à 11:10

    APPEL AU BOYCOTT : représentants de parents d'élèves, nous appelons à boycotter la journée du 13 novembre. Nous trouvons inadmissible les conditions de mise en place de cette réforme à Poissy. Nous ne sommes pas les seuls à le penser et le dire, les enseignants aussi. La grève du jeudi 14 novembre le démontre. 

    4
    électeurdepoissy
    Samedi 9 Novembre 2013 à 05:28

    il y a une nouvelle association pisciacaise "énergie citoyenne" qui trouve çà bien dans son blog à la mi-septembre. Elle a peut-être changé d'avis avec le recul ?

    3
    Regrets
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 21:40
    Grace à la fatigue des enfants, j'arrive à voir MON film à la télé ... !
    Samedi matin, ils font grassemat' !
    Blague à part, je ne pense pas que se soit bien
    2
    Parentdepoissy
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 16:04
    Les enfants sont crevés des le mercredi. Les jeudi et vendredi ne sont pas très studieux. On attend le progrès
    1
    Parents en colère
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 19:48

    Merci de  faire remonter les doutes et inquiétudes des parents (partagé par le coprs enseignant) sur cette réforme que nous avons découvert à la rentrée et dont nos enfants paient chèrement le prix. Car vous n'en parlé pas et pourtant les témoignages de parents et enseignants constatant que les enfants sont fatigués, irritables dès le mercredi et même après les vacances scolaires se multiplient. Nos têtes blondes sont épuisés, déboussolés. Et dire que le but annoncé est d'améliorer le rythme d'apprentissage....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :