•  

    POISSY PLAGE - BIS

     

    Signalé fin juillet 2011, le tas d'immondices n'a pas diminué, bien au contraire ! Regardez par vous-même :

    POISSY PLAGE - BIS

    La vision est et reste désolante : gravats en tous genres, matelas, ustensiles divers et variés jonchent le sol et obstruent le passage vers les parcelles des jardins ouvriers.

     

    Quelle solution donner à ce désastre ?

     

    Tout au plus avons-nous eu une passe d'arme entre mairie et notre Conseiller Général de Poissy-Sud via presse interposée, mais depuis rien, ou presque avec le tas qui augmente.

     

    Messieurs, Mesdames, s'il vous plait, soyez responsables !

     

    Laure - membre de POUR Poissy


    31 commentaires
  • NFC, Poissy conservatrice

     

    Payer sa place de parking depuis son téléphone mobile, telle était la proposition faite à deux reprises en conseil municipal, à l’occasion du vote relatif au changement des bornes de paiement et du retrait de la carte TEMPO.

     

    « L’étude a été faite » mais trop chère, selon notre premier édile.

     

    Permettez-nous d’en douter. La technologie NFC (Near Field Communication) et les services associés se répandent partout dans le monde et en France, en particulier à Issy-les-Moulineaux, à Nice et à Paris. Plusieurs expériences sont menées en France avec succès et le support de banques.

     

    Laure, membre de POUR Poissy nous livre ses réflexions.

     

    Si les commerçants pouvaient généraliser les micro-achats, les téléphones compatibles NFC deviendraient un atout dans la vie courante, une avancée dans le service rendu. Toute la difficulté d'un tel service concerne à la fois la sécurité du paiement, celle de votre compte bancaire en cas de vol, et l'interopérabilité des moyens de paiement.

      

    Mais que d’évolutions en perspective : Transports, culture, vie courante, beaucoup d’applications très intéressantes sont à développer pour venir améliorer le quotidien.

     

    J’ai vu qu’à Nice par exemple, il est déjà possible de payer son titre de transport sur téléphone et de le valider simplement en passant votre mobile sur une borne adaptée.

     

    Le principe n'est pas très différent du pass Navigo utilisé ici en région parisienne. Votre téléphone communique par ondes radio avec la borne à l'entrée, qui vérifie vos informations la validité de votre titre de transport. Plus besoin de faire la queue, plus besoin de Pass…

     

    Cette technologie pourrait aussi servir à centraliser les badges (en entreprise, parking privé, club de sport, accès à un immeuble...) dans un seul et unique – et indispensable – outil qu’est devenu le téléphone portable.

     

    L'achat de billets de spectacle est aussi un bon exemple, car le terminal mobile identifie l'utilisateur et associe la place achetée à son propriétaire. Plus de faux billets puisque la validation de la place nécessite la présence du principal intéressé, et de son téléphone, au moment du concert.

     

    Idem pour le distributeur de boissons : Un distributeur mène des essais en France avec cette technologie de paiement sans contact. S’il le généralisait, il serait envisageable demain d'acheter son café, son thé, son soda ou n'importe quel encas simplement avec son téléphone.

     

    L'avantage étant que nous ne serons plus jamais à court de monnaie. Autre avantage, on peut tracer tous ses achats.

     

     

    Cependant, la technologie est moins répandue aujourd'hui que les puces Bluetooth. Mais c’est avec l’impulsion d’initiative citoyenne pour la mise à disposition de nouvelles technologies que le monde progressera encore un peu plus.

      

    Poissy en a eu l’occasion, mais il est dommage que le conservatisme ait primé.

      

    Plus d'infos : http://www.blognfc.com/


    15 commentaires
  • POISSY PLAGE ?

    Poissy Plage

     

    Alors que de l'autre côté de la Seine, Carrières-sous-Poissy a réédité son "opération plage" sur le modèle de la ville de Paris, Poissy devient la sombre dépositaire de détritus en tous genres.

     

    Appelons-la "Poissy Plage" en dérision de la situation, car si cela continue nous obtiendrons une dune digne de celle du Pilat.

     

    POUR Poissy se désole de cette situation, qui empire de jour en jour. Cette photo date d'il y a une semaine seulement mais entre-temps, l'amoncellement s'est agrandi à vitesse grand V, sous le flot des allées et venues.

     

    Les autres flots à proximité sont ceux des véhicules de la RD113 et de l'A14 puisque "la zone" en question se situe au rond-point de La Coudraie.

     

    L'utilisation d'une partie des 100 millions d'euros d'aide de l'ANRU annoncés le 23 juillet dernier semble tout trouvé...


    12 commentaires
  • Pour tous ceux qui sont intéressés par le prolongement du RER E, ne loupez pas la réunion publique qui va avoir lieu au CDA (avenue Blanche de Castille) à partir de 18H00.

     

    La concertation de RFF (Réseaux Férrés de France) continue, y compris pendant les vacances.

     

    Pour ceux et celles qui y seraient déjà, ils auront droit à la séance de rattrappage le 19 septembre, mais il faudra se rendre à Nanterre.

     

    RER E, RER E, ah oui, celui qui va supprimer le RER A de Poissy, sans apporter une liaison ferroviaire au futur port de Triel...

     

    POUR Poissy s'en était fait l'écho début février dans ce blog.

     

    Encore de l'argent public qui va être dépensé pour quasiment rien, si ce n'est à renforcer le goulot d'étranglement ferroviaire de Poissy, qu'un moindre grain de sable ferait dérailler toute la belle organisation prévue mais qui est déjà poussée à ses limites actuellement.

     

    Par contre, le projet de RER E dans la plaine de Carrières permettrait de s'affranchir de ce goulot, tout en laissant le RER A à Poissy et apportant la fameuse liaison manquante au futur port de Triel.

     

    Cette solution prendrait également en compte la forte évolution démographique de Poissy et Carrières-sous-Poissy que la seule gare de Poissy ne pourra de toute façon pas absorber à terme, surtout en terme de places de parking.

     

    RER E - tracé alternatif

     

    Alors à quand la prise en compte de tous les paramètres, dans lesquels ceux du bruit seraient atténués puisque la ligne ne passerait plus sur la portion Poissy-Vernouillet...?

     

    Il est des évidences qui ont du mal à être regardées comme tel. 


    7 commentaires
  • La première Assemblée Générale de l'année de POUR Poissy s'est tenue ce vendredi 1er juillet 2011 à 21h00, au domicile de son Président.

     

    Au menu, l'accueil des nouveaux membres, le projet "2014" dont les sujets plus spécifiques de

    - la zone piétonne,

    - la régie municipale de l'eau,

    - la vie scolaire,

    qui ont été évoqués et organisés, avec la mise en place d'un groupe de travail pour chaque thème à terme. Il a été convenu de développer ce type d'organisation, afin de faire participer l'ensemble des bonnes volontés et faire éclore les idées et les projets.

     

    Le Président a fait un rapide point sur les perspectives de l'intercommunalité.

     

    La publication des noms sur le blog ayant eu des suites inattendues, il a été décidé à l'unanimité de conserver l'anonymat des membres comme des rédacteurs, sauf le prénom. En effet, le Secrétaire, le Trésorier et le Trésorier-adjoint ont fait l'objet en avril-mai dernier de contacts assez intrusifs par une officine "de renseignements" basée dans l'ouest de la France et qui a été identifiée comme tel.

     

    Par ailleurs, après appel des cotisations 2011, il a également été décidé de prendre en charge l'achat d'un logiciel de gestion d'association, dont le Trésorier se chargera de proposer le choix aux membres du Bureau, pour validation. 

     

    La soirée s'est terminée devant le verre de l'amitié républicaine.

     

    Nadège, Secrétaire de POUR Poissy

     


    votre commentaire