•  

    La parade de Noël était attendue en cette fin d’année 2018.

    Samedi 22 décembre, petits et grands ont pu voir des images enchanteresses !

    Merci aux organisateurs pour ces moments de joie et d’allégresse 

     

     Une parade de Noël enchantée


    votre commentaire
  • La fin des vacances appelle le début de la rentrée, surtout scolaire !

     

    C'est l'occasion de revoir copains et copines, et d'en découvrir d'autres.

     

    De nombreux nouveaux Pisciacais vont venir renforcer le nombre d'habitants de la ville : mobilité professionnelle, attrait des moyens de transport (train, RER A et prochainement Eole).

     

    Poissy est et reste une ville qui bouge...

     

     

     

    BONNE RENTREE à tous et à toutes !


    votre commentaire
  • Le 1er juin 2018, le SIDRU a conclu un protocole transactionnel au terme duquel le syndicat intercommunal cesse de poursuivre la banque Natixis au tribunal de grande instance (TGI) de Paris et - tenez-vous bien - paye à la banque 26 m€ pour solde de tout compte !

    Le procès n'aura pas lieu puisque les parties se sont entendues pour partager la perte. Ainsi le Sidru paiera 26 m€, dont 23 m€ répartis sur presque 11 ans, le dernier paiement allant intervenir en avril 2029.

    Cette décision vient après la condamnation du Sidru à payer 20 M€ à la banque allemande Depfa, soit un total de 46 m€.

    Elle clôt une période de spéculation sur les cours de change qui avait débuté en 2007 qui avait fait grimper les taux d'intérets d'emprunts jusqu'à 60% (!!) en 2015. 

    Depuis le 1er juin, la dette des plus de 200 000 habitants des communes qui ont adhéré au Sidru - dont Poissy - n’est plus exposée aux variations des cours de change de l’euro contre une autre devise, mais s'élève à environ 220 Euros par tête.

    Désormais, nous pouvons inscrire "incinérateur" en "mot compte double", en prix...

    Reste à savoir comment les communes vont prendre en compte ces montants dans leur budget.


    votre commentaire
  • La décrue s’annonce lente avec pour les riverains des conséquences pendant plusieurs jours encore, et pour les autorités des questions sur l’urbanisme francilien.

    La Seine a atteint à Paris son pic de crue lundi 29 janvier, culminant à 5,84 m, soit moins qu’en juin 2016 (6,10 m), selon l’organisme de surveillance Vigicrues.

    Par contre, à Poissy, le niveau atteint voire bat des records !

    POUR Poissy est de tout coeur avec nos concitoyens, notamment ceux de l'ile des Migneaux.

    La décrue s'annonce - trop - longue.


    1 commentaire
  • Toute l'équipe de POUR POISSY vous adresse ses meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

    Joie, bonheur et surtout santé !


    votre commentaire