• La première Assemblée Générale de l'année de POUR Poissy s'est tenue ce vendredi 1er juillet 2011 à 21h00, au domicile de son Président.

     

    Au menu, l'accueil des nouveaux membres, le projet "2014" dont les sujets plus spécifiques de

    - la zone piétonne,

    - la régie municipale de l'eau,

    - la vie scolaire,

    qui ont été évoqués et organisés, avec la mise en place d'un groupe de travail pour chaque thème à terme. Il a été convenu de développer ce type d'organisation, afin de faire participer l'ensemble des bonnes volontés et faire éclore les idées et les projets.

     

    Le Président a fait un rapide point sur les perspectives de l'intercommunalité.

     

    La publication des noms sur le blog ayant eu des suites inattendues, il a été décidé à l'unanimité de conserver l'anonymat des membres comme des rédacteurs, sauf le prénom. En effet, le Secrétaire, le Trésorier et le Trésorier-adjoint ont fait l'objet en avril-mai dernier de contacts assez intrusifs par une officine "de renseignements" basée dans l'ouest de la France et qui a été identifiée comme tel.

     

    Par ailleurs, après appel des cotisations 2011, il a également été décidé de prendre en charge l'achat d'un logiciel de gestion d'association, dont le Trésorier se chargera de proposer le choix aux membres du Bureau, pour validation. 

     

    La soirée s'est terminée devant le verre de l'amitié républicaine.

     

    Nadège, Secrétaire de POUR Poissy

     


    votre commentaire
  • Déclaration lors du Conseil Municipal du 30 novembre 2010

     

     

    "Monsieur Le Maire,

    Je ne peux qu’exprimer mon étonnement et mon inquiétude relativement aux points 15 et 16 des délibérations de ce conseil qui consistent en la mise place de la municipalisation du Centre André Malraux.

     

    Etonné en premier lieu, car l’argument avancé de « la mission de service public » m’interpelle.

     

    En effet, à ce compte là, toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

     

    Etonné également car votre action pour d’autres associations a été de dénoncer la mainmise de l’ancienne équipe municipale et de faire en sorte de la contrecarrer cette mainmise.

     

    Et voilà donc que désormais, vous changez votre fusil d’épaule et vous faites l’opération au grand jour.

     

    Vous aurez beau jeu de dire que le Comité Technique Paritaire a donné un avis favorable, tout comme le CA de l’association. Mais chacun sait que le retrait des subventions importantes peut faire plier toute velléité contraire.

     

    Je ne peux dans la foulée que rappeler que les critères d’attribution de subvention étant assez flous, tout semble être permis.

     

    Je suis inquiet en second lieu car tout justement toute association un peu développée sur le territoire de la commune serait à ce compte-là éligible à la municipalisation.

     

    On sait que vous avez commencé à le faire, mais on ne sait pas où vous allez vous arrêter."

     

    Daniel DEBUS, le 30 novembre 2010


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique